CHAPELLE NOTRE-DAME DE LOURDES -

à  PHILIPPSBOURG

  

         Il faut un peu la chercher, on la découvrira nichée à la lisière du bois qui coiffe les grands rochers à côté de la voie ferrée.

 Pour l’édification de cette chapelle en 1905–1906, catholique et protestants s’unirent en un beau geste de solidarité et d’œcuménisme.

Sa toiture est à forte pente d’où émergent de très étroites et hautes fenêtres postiches, garnies par des espèces de clochetons «à boule ». Le clocher est lui aussi très élevé, très pointu, mais sa base hexagonale est assez solide pour supporter une vraie cloche ; avec le porche d’entrée, il est le seul ornement de la façade. Ce porche, qui avaient deux fenêtres vides sur les côtés vient d’être doté  de très jolis vitraux ultra-modernes en petits blocs de verre.  

 

Un très bel autel gothique, en bois sculpté et peint, assez original lui aussi, flanqué de haute boiseries latérales, coupe le chœur dans toute sa largeur pour dissimuler derrière lui un confessionnal et un mini-sacristie.

Vraiment il ne manque rien pour faire de cette petite chapelle une vraie église autonome où l’on célèbre régulièrement une messe hebdomadaire. C’est accueillant, intime, chaleureux, à « dimensions humaines ». 

 

Visite : du 1er mai au 1er octobre

Retour